Chat with us, powered by LiveChat
Trouvez votre location
Changer ma branche
| | 1-888-949-4949

Quels sont les risques que les opossums peuvent poser à vote propriété?

Abell Gestion Parasitaire

Les opossums font partie des animaux uniques d’Amérique du Nord. Ce sont des animaux fougueux et solitaires qui causent de considérables problèmes aux résidences. Les opossums s’adaptent mieux dans les villes et les banlieues. Leur odorat leur permet de détecter de la nourriture de très loin. De même, il n'est pas rare de soudainement trouver une famille d’opossums vivant dans votre maison ou votre garage.

Voici quelques informations sur ces animaux étranges et comment vous pouvez protéger votre propriété contre ces ravageurs nuisibles.

L’opossum, un mammifère marsupial d’Amérique du Nord
Il y a plusieurs millions d'années, le climat était plus chaud et les niveaux marins étaient plus bas. Ces conditions climatiques ont permis à l'opossum d'Australie, de voyager de l’Australie, traversant l’antarctique pour se rendre en Amérique du Sud.

Aujourd'hui, le magazine «National Geographic» déclare que l'opossum est le seul marsupial vivant au Canada et aux États-Unis - la grande majorité des marsupiaux sont trouvés en Australie et en Nouvelle-Zélande, y compris d'autres espèces d'opossum. Comme les kangourous et les koalas, ces animaux portent leurs petits dans de petites poches.

Le mot "opossum" est dérivé de la langue algonquine parlée par les algonquins et qui représentent des tribus indiennes d'Amérique du Nord. Ce mot a été inventé quand les Européens sont arrivés en Amérique du Nord pour la première fois. Le terme "possum" est une expression populaire qui a été appliqué à d’autres petits marsupiaux, parents de l'opossum d'Amérique qui ont été découverts plus tard en Australie

Un migrant climatique
Il semble que l'opossum est toujours en mouvement même de nos jours. Depuis les années 1950, les opossums ont régulièrement élargi leur zone d’habitation en se déplaçant vers le nord. L’Alliance Environnementale de Toronto déclare que Malgré que ces animaux ne soient pas originaires du Canada, on les retrouve maintenant dans toutes les régions du sud de l’Ontario. Si le climat continue à se réchauffer, les opossums pourraient émigrer encore plus au nord.

Bien que les animaux n’aiment pas le froid rude de l’hiver, le réchauffement de la planète et les températures douces de nos hivers ont favorisé la migration des opossums vers le nord. En même temps, l’infrastructure des villes et des banlieues ont aussi facilité la sédentarisation des opossums qui ont su trouver des endroits confortables pour se cacher de l’hiver glacial et des prédateurs.

Un vecteur de maladie
Bien que les opossums soient des créatures spéciales et intéressantes, ils sont aussi capables de transmettre des maladies aux humains. L'Université du Centre Médical de la Faune de l’Illinois affirme que les opossums déposent leurs excréments sur le sol, dans les vérandas et les terrasses, ce qui peut provoquer de sérieuses maladies chez les humains telles que la leptospirose qui endommage les reins ou provoque même la mort ainsi que la salmonelle et la rage.

Les animaux de compagnie tels que les chiens et les chats constituent un risque élevé d’être infectés par des opossums malades. Lorsqu’un opossum se sent menacé, il pousse des cris aigus et se met à grogner en montrant ses dents. Une de ses particularités réside dans son habileté à parfaitement simuler la mort. Un chien ou un chat curieux peut s’approcher pour explorer un animal qui «joue au mort» et risque ainsi de se faire contaminé par l’opossum.

Un véritable ravageur
Au-delà de la possibilité des maladies contagieuses, les opossums posent de sérieux problèmes aux citadins car ils arrivent à défier et à survivre tous les obstacles qui les opposent. Comme les ratons laveurs, les mouffettes et les autres créatures qui ont appris à se nourrir des rejets alimentaires des humains, les opossums qui sont omnivores de nature peuvent chasser, se nourrir de fruits ou de plantes ce qui leur donne une grande chance de survie.

En fait, le magazine, “Mother Nature Network” explique que les opossums ont surpassé les rats, les chats et les chiens lorsqu’il s’agit de retrouver une source de nourriture. Les opossums sont adroits. Ce sont d’excellents grimpeurs. Leurs pouces opposables et leur queue préhensile leurs permettent de saisir facilement les objets qu’ils veulent acquérir. Ainsi, si vous oubliez de verrouiller vos poubelles, sachez que ces animaux sont capables de fouiller rapidement vos déchets pour se procurer de la nourriture. Et comme les ratons laveurs, ils sont aussi capables de se cacher habilement pour éviter d’être vu, à tel point que vous pouvez être proche d’eux sans les remarquer. Un opossum peut envahir votre grenier sans que vous soyez au courant. Le fait d’être un animal nocturne, ses déplacements de nuit passent souvent inaperçus.

Si vous croyez que vous avez un opossum vivant dans votre propriété, appelez immédiatement une agence de lutte antiparasitaire pour venir capturer cet animal sauvage avant qu’il essaie d’entrer à l’intérieur de votre maison.

À propos de l'auteur:

Abell Gestion Parasitaire est un chef de file canadien en matière de contrôle antiparasitaire, offrant aux entreprises et propriétaires canadiens des services efficaces, sécuritaires et fiables depuis 1924.

Articles Liés

Rendez-nous visite

Nos titres de compétence